Hardworkeuse, Uncategorized

AUTO PORTRAIT MOBILE

Tout d’abord merci à vous, à nous, à elles…

Être une femme aujourd’hui est un nouveau combat, non pas contre les hommes, mais pour ne pas diviser et surtout ne pas amener tous les maux de notre société à cette différence de genre.

Offrons une place, pour les be women de la vie quotidienne, artistes inspirantes, entrepreneures surpreNantes, créatrices, pour animer des passions.

IMG_20181225_141653.jpg

Le MOI JEU :

Vanessa, et trente huit années bien remplies autant en bonheur qu’en difficultés contournées, surmontées ou négociées, alors ne parlons pas d’impossibilité.

Veuve à juste vingt cinq ans, avec deux bout choux de deux et quatre ans, la vie ne m’a pas épargnée, mais elle m’a rendu plus forte et plus tolérante.

Maman solo c’est compliqué pour vivre, pour se faire comprendre, pour travailler, on se bat pour relever des défis, démonter des clichés, élever, éduquer, avec le moins d’erreurs possible pour ne pas être jugée…

Et les mois s’enchaînent et se déchaînent, panser les plaies, re-penser les faits, voir l’avenir et surtout devenir quelqu’un de solide.

« Car dans la vie rien n’est impossible n’est ce pas ? Mais avec 100 000 balles c’est moins impossible. »

Niveau taff ?

Je suis ce qu’on appelle ou pas une dilettante professionnelle à tendance stable, mais peux vite basculer dans l’hyper activité…mais heureusement stabilisée par mes racines antillaises (stop le cliché).

Après avoir connu l’entretien de bâtiments industriels et le milieu d’hôtesses et commerciale dans l’automobile, on peut dire que le machisme et le sexisme sont un peu des mentions particulières dans ma Rat Race, mais c’est sans compter sur mes talents d’ acrobate du harcèlement textuel, du répondant un peu cinglant et agrémenté d’une assez grande gueule (racine Chti maman on dit Mercy !) ce qui m’a valu d’avoir ma place, non pas d’homme parmi les hommes, mais, d’une nana respectée, efficace et qui faisait son job correctement.

A ce jour je suis fonctionnaire de la Ville de Nantes … (et j’en suis fière ! )

J’entends déjà les clichés … oui j’ai trouvé la bonne place, oui j’ai toutes ou presque mes vacances scolaires, oui je finis à 16H… :p

Explications ! (le mystère du fonctionnaire enfin dévoilé)

Alors je me lève à 4h30 du lundi au vendredi, mes journées de 10H (pas le mercredi ^^ je fais 3H) me permettent en effet d’avoir les vacances scolaires (pas entières tout le temps).

Et si un jour on m’avait dit que je travaillerais avec les enfants … AHAHAHA !

Mais non en fait !

Quelle belle découverte de refaire le monde avec êtres innocents qui mettent des licornes et Peppa Pig dans le monde futur et si c’était la solution zootopique ?

Mes délires ?

Ma fluidité d’esprit et mon cœur d’artichaut me porte préjudice, sensible à presque toutes les causes, et particulièrement celle des animaux. Je suis marraine d’un veau. Oui je sais il y a des chiens, des chats et des des veaux…

MaMan ?

Veuve à vingt cinq ans m’a aidé à trouver qui je suis et je ce que devais être, avec des enfants de deux et quatre ans, il a fallu que je m’y atèle rapidement, je suis fière d’être une mum’s qui écoute JUL, LACRIM, PNL…, mais aussi de faire connaître les « anciens du secteur A » à mes enfants et Edith Piaf, Stéphanie de monaco et Bézu… (passion spéciale !) …

Ne me parlez pas de burn out je ne connais pas, baby blues ou débordement parental… bha non non je suis une super Coca- heroïne (et je ne prends rien juste du coca)

NON nous ne sommes pas fragiles car nous sommes des femmes, mais la difficulté à endosser un rôle de mère, de père, de confidente, amie, gérer le boulot, les rendez vous, les soucis du quotidien et bien parfois tu pètes un câble !

(la dépression c’est le mot des gens modérés, moi je vais plus loin, chuis une folle dans ma tête !)

Tu sais ce moment ou tu as envie de frapper très fort tes enfants (la colère) avec un nuage en plume (la raison) bha ca c’est du burn out parental !

Par contre quand tu as envie de tuer ton boss avec une pelle (colère) et lui faire manger ses dossiers post mortem (encore très colère) c’est le burn out professionnel, par contre si tu le fais c’est un homicide volontaire avec circonstance aggravante : C’EST MAL !

(conseil : faire manger les dossiers avant)

A P.Art ça ?

Artiste dans l’âme, j’aime peindre, je prends tout ou presque en photo… C’est exaspérant (je me trouve insupportable) HUAWEI 20 PRO pour les pics. (Placement de produit gratos)

Adepte du néologisme je musicalise ainsi ma vie …( va chercher bonheur dans le dictionnaire ^^ joke !

ACTU ?

l’actualité aujourd’hui est compliquée, nous essayons de rendre des sujets banaux en les traitant parfois de façon à capter le voyeurisme, résultat: des flux d’informations diffusées en abondances sur les médias et réseaux sociaux sans réellement de limites dans le traitement du sujet parfois ériger par l’émotion plutôt que la réflexion. (on reprend sa respiration)

(le) Moral de notre histoire :

Nous les femmes, hétéro, lesbiens, transgenres, intersexuelles… Nous devons et avons non pas, à nous battre, ou à combattre, mais synchroniser notre quotidien afin de l’accorder au mieux à l’égalité et à l’équité homme – femme .

En aucun cas, un geste déplacé nous devons l’accepter, une réflexion osée nous devons acquiescer, la discrimination nous devons nous soumettre, si quelque chose nous dérange, crée en nous un malaise, un mal être la solution c’est d’en parler.

Je ne me définis pas comme féministe, car plus de chose divisent que nous rapproche dans leur discours et paradoxalement je trouve que le combat qu’elles mènent est différent de mes idées sur, non pas la place dominante de la femme dans la société, mais bien sur sa valeur qui lui donnera la place de princesse qu’elle mérite au coté de son prince. (Trop romantique).

Voilà portrait vite fait d’une femme pas heureuse mais en tout cas qui s’essaye à la bonheuritude !

Hardworkeuse

Hard Workeuse

Sandra une femme spontanée, ambitieuse et qui, construit, étape par étape sa propre vie… une rencontre bouleversante, drôle une façon de prendre tout ce qui arrive avec philosophie !

« Ce que je considérais avant comme des échecs, aujourd’hui sont « leçons apprises »)

36003147_199116804130640_2054767957053014016_o

Portrait :

Hostilité : Nom, Prénom…

Alors moi c’est Sandra, 41 ans, maman solo de 4 garçons entre 3 et 20 ans ! BIM quatre garçons d’après moi tu es une maman qui déchire !

Peux tu me retracer ton parcours scolaire et pro en quelques lignes ?

Un parcours scolaire Classique toujours axé sur la communication par tous les moyens !

Il était une fois….un CAP Employée des Services Administratifs et Commerciaux, un BEP Communication Administrative et Secrétariat le BAC Action et Communication Commerciales et hop une 1ère année DEUG Langues Etrangères Appliquées.

Les vingt et une dernières années de ma vie à occuper des emplois dits « alimentaires » certains diront rien de très glorieux … [mais ne nous le cachons pas, nous le faisons toutes Be women oblige]

C’est vrai qu’entre équipière chez MC Do et Ouvrière maroquinière chez VUITTON en passant par Employée de boutique d’une aire d’autoroute de la Côte d’Azur et Secrétaire comptable dans un centre auto.. certains ne verront aucun rapport (moi si : la sellerie…bref je m’égare)

LA RÊVE- Élévation !

Depuis le 14 avril dernier LE D-DAY ? :

« Je deviens présentatrice ambassadrice Younique*! YES YOU CAN !

Pourquoi un « ! » après Présentatrice Younique ??? »

« Parce que j’ai toujours été plus ou moins un garçon manqué, le maquillage pour moi, il y a peu se résumait à un trait noir sous les yeux, un fard à paupières et du mascara…et pas tous les jours, hein…juste pour les grandes occasions, qui, on va pas se mentir, n’étaient pas nombreuses !!! Alors je suis pas tombée dans le maquillage par hasard non plus, une maladie orpheline qui occasionne des tâches sur mon visage m’a largement aidée ! »

Tes ambitions/objectifs ?

Être heureuse, dans le perso comme dans le pro, ça peut sembler « évident », mais ça ne l’est pas tant que ça en fait !

« par être heureuse, je veux dire, m’affranchir des « qu’en dira-t-on » et autres concepts négatifs empêchant une majorité d’entre nous de VIVRE leurs vies et ne plus la SUBIR… Je veux arrêter les boulots alimentaires et bosser dans un domaine qui me plaît et être mon boss, je veux arrêter d’acheter de la m**** dans les supermarchés et me fournir chez producteurs locaux (et pourquoi pas acheter ma maison en campagne et cultiver moi-même mes légumes !), bref, vous l’aurez compris « 

« RÉBELLION ! = bye bye soumission, hello action ! »

Bref, plein d’autres objectifs mais je suis restreinte niveau longueur de texte ! (moi : oui comprends.. en fait les gens ne liront qu’une page tu sais … 🙂 )

Tu me parles de tes passions ?

Elles sont si nombreuses que je vais tâcher de me limiter à trois :

  • La création art/déco/brico (dessin, fabrication de bijoux, rénovation de meubles anciens, fabrication de meubles en cartons…)
  • La lecture (développement personnel en particulier)
  • Les relations humaines…si, si, c’est une passion ! (rencontrer des personnes nouvelles, échanger, découvrir d’autres modes de vie, donner, recevoir…

Tes échecs, Tes réussites

Ce que je considérais avant comme des échecs (et que j’appelle aujourd’hui « leçons apprises ») sont nombreux également donc je vais essayer de les rassembler en une phrase :

  • Ne jamais être allée au bout de mes projets professionnels et personnels parce que j’ai beaucoup trop prêté attention aux avis extérieurs et que je n’avais pas assez confiance en moi pour les concrétiser .

Mes réussites ?

Je ne me suis encore jamais réellement penchée sur le sujet donc ça va être un scoop en direct presque live :

Même si ça fait cliché, je dirais en priorité : mes enfants ! d’une part parce que leur donner la vie, ça n’a pas été une mince affaire et d’autre part parce que je réalise aujourd’hui que c’est eux qui me font avancer… je veux dire, est-ce que je me serais autant battue, aurais-je pris autant de risques, aurais-je autant de projets, me serais-je autant remise en question et aurais-je compris la nécessité d’évoluer spirituellement si je n’avais pas été une maman ??? Franchement, la réponse est non à toutes ces questions… je me serais contenté d’une vie sans vagues, sans réels perspectives motivantes etc.

Les décisions qui ont changé ta vie

  • Bannir le mot « fatalité » de mon vocabulaire et de mes pensées !
  • Accepter la responsabilité de ce qu’à été et de ce qu’est ma vie !
  • Ne plus vouloir me contenter d’une vie moyenne !
  • Changer ma façon de faire et de voir les choses pour que ma vie change !

Je continue où vous avez compris l’idée ?!?

Tes faiblesses

Aucune ! [rires] Je dirais que ma principale faiblesse est l’utopie, trop croire en l’être humain…et pourtant ça ressemble aussi à ma plus grande force !

Ce qui pour toi caractérise le mieux la femme de 2018 ?

Sans aucun doute l’INDÉPENDANCE ! Que cette indépendance soit financière ou sentimentale, je pense que la femme de 2018 (en France, du moins) sait montrer qu’elle peut s’assumer et assumer sa famille, elle est forte, elle est ambitieuse et surtout, elle est CAPABLE de faire de grandes choses !

Le sujet d’actualité qui t’a le plus marqué au niveau vie sociale, condition des femmes cette année ?

Il y a beaucoup de sujets qui m’ont interpellés, choqués, ravis, attristés… n’en choisir qu’un seul est difficile… Penser que dans le monde la femme n’a pas les mêmes droits selon les pays, qu’elle ne peut pas forcément disposer de son corps et de ses idées…c’est affligeant. A un endroit du globe idolâtrée et à un autre endroit rabaissée au niveau le plus bas…

Le look parfait pour toi pour ne rien faire et pour aller travailler

Aucun en particulier !!! [rires] Je veux dire par là que je peux rester à ne rien faire tout en étant maquillée et habillée class avec des chaussures à talons etc. et aller bosser pas maquillée en jean baskets ! Pour moi l’important c’est de me sentir bien donc mes tenues sont ajustées avec mon humeur… rébellion, quand tu nous tient !!!

Instant pub !

J’adore mon activité de Présentatrice chez Younique ! Je ne connaissais pas grand-chose au maquillage et je découvre le plaisir de me maquiller… J’ai retrouvé plus de confiance en moi sans pour autant ressembler à un pot de peinture ! Je suis fière de représenter cette marque de produits cosmétiques de qualité avec de vraies valeurs (qui ne sont pas seulement publicitaires !) et qui est engagée dans la lutte contre les abus sexuels envers les femmes victimes d’abus sexuels dans leur enfance ou au cours de leur adolescence en les accueillant dans leur refuge et en leur apportant un peu d’espoir (The Younique Foundation).

Je serais ravie de vous accueillir dans mon équipe ou bien de vous conseiller en matière de maquillage afin de vous aider à retrouver confiance en vous !

Une expression qui te représente ou définie le mieux ce que tu vis ?

 » L’avenir appartient à ceux qui rêvent trop? » sous réserve que ce soit une expression ?

Si tu devais dîner avec un héro de dessin animé ?

SHREK ! Grognon et Solitaire, Terrifiant et attachant, à la fois d’apparence résignée mais ouvert…

The End

Un portrait engagé et motivant, une personne touchante ! Merci Sandra !

TOUS LES LIENS :

Découvrir les produits (non testés sur les animaux rappelons le ! ) YOUNIQUE

La page facebook : Younique by Sandra Caniquit