Pourquoi il faut aller chez le coiffeur [et pas que pour changer de style]

Pénétrez dans l’Antre du bien être capillaire n’est pas chose facile et cette décision ne doit pas s’associer forcément à une rupture, une nouvelle vie ou pire un conseil du psy [et là c’est le drame] mais d’abord pour assouvir ce plaisir pour soi, rendre hommage à l’être egotiste qui sommeille en nous.

Article number un :

On blâme les vieux clichés à savoir :

Il faut arriver chez le coiffeur avec le montant de sa taxe d’habitation, le pourcentage des impots, la photo de son chien bobby et la météo des 15 dernières journées.

Ensuite les dernières décisions qui ont bousculées votre vie comme acheter un Thermomix ou Si vous mettez les céréales avant le lait! C’est STOOP

[placement de produits gratuit c’est cadeau] bref on dit NO, no, and no

La crise d’Époileptique ou l’art de banir l’épi rebelle !

Mais trêve de plaisanterie aller chez le coiffeur c’est avant tout une leçon de bien-être et d’humanité en toute intimité avec la personne qui vous glisse lentement les doigts entre vos mèches jusqu’à atteindre l’extase d’un massage du cuir chevelu, où l’apparence physique et votre style ne dépend que ses doigts d’or. (R°1 DONC AVEC TON COIFFEUR TU SERAS TOUJOURS D’ACCORD)

Alors pourquoi on va chez le coiffeur ?

Parce qu’on aime bien cette espèce de nombrilisme pudiquement dissimulé dans notre quotidien et d’un coup au bac de lavage il devient complètement assumé se déballant à la vue de notre barbier de veuch, tout en nous shampouinant la tignasse, nous écoutant, nous répondant nous conseillant, bref un moment « Positif » et parfait, surtout sous notre propre regard contemplant notre magnifique reflet dans ce miroir qui n’a jamais été aussi parfait… [enfin faut bannir bigoudis et permanentes]

L’endroit où on démaquille le cheveux, on se soigne capillairement mais aussi moralement, que ce soit Mylene, Jacqueline ou Brian le coiffTif c’est un(e) ami(e) qui vous veut du bien.

Mais pourquoi cette sensation de renouveau dès que l’on passe la porte ?

Parce que, si changer de coupe de cheveux se résumait juste à trois coups de ciseaux et un coup de brosse ca serait tellement plus simple, mais tellement triste de ne pas refaire le monde avec cette nouvelle pe-cou et cette poussée d’intellect cérébrale ?

Nouvelle coiffure = nouveau point de vue = nouvelle attitude…

NON aller chez le coiffeur c’est bien plus que ça.
Alors s’il y a bien une chose que le digital ne remplacera pas demain, ce sera bien tous ces artisans qui travaillent à panser nos bobos tels des veilleurs de bienveillance à notre égard. Bref on love nos coiffeurs(es).

‼️➡️ The best it’s mine

Shade of hair

1 place du commandant Cousteau

44300 Nantes

Anne-Laure et Marina sont chaleureuses, à l’écoute et talentueuses.

Orient-Tales*

Rencontre avec Nadia Bouhaoual, une Entrepreneure belle, active sur les réseaux sociaux, plaidant la féminité par des robes somptueuses, soignées, mêlant un héritage tunisien et une passion frénétique au service de la femme. Girlsworkeuses adore !

facebook_1532961884164

« L’élégance est la seule beauté qui ne se fane jamais » Audrey Hepburn

« Bonjour Nadia très honoré que tu trouves le temps de répondre à ma demande entre Milan et Toulouse ! »

Alors cet amour pour la création ?

Une histoire d’héritage familiale en quelque sorte, car d’origine tunisienne, toutes les femmes de ma famille sont passionnées de mode et très jeune déjà, l’envie de concevoir des modèles et confectionner des tenues pour mon entourage et moi même m’a happé,
Il faut croire que l’amour de la couture et la création coule dans mes veines!

Cet intérêt pour magnifier les formes, les femmes et faire d’elle LA FEMME ?

« Diplômée d’un BEP comptabilité et employée dans différents secteurs, j’ai décidé de faire un changement radical dans mon projet professionnel et par conséquent de me lancer dans la haute couture ».

D’un autre côté, rattrapée par mes traditions j’ai fini par me rendre à l’évidence; je devais m’exprimer, laisser sortir mes émotions et vivre pleinement ma passion alors j’ai commencé par prendre des cours de coutures chez différents particuliers…

Le grand saut c’était quand ?

En 2013, je lance, avec beaucoup d’émotion et peu d’aise, ma première collection que Je présentais au salon « La Marocaine Et Son Caftan » à Toulouse.

Cela m’a conforté dans ce chemin de strass, dentelle, et orfèvrerie , ce monde glamour dans lequel je veux y apporter mon style et mes valeurs.
Amoureuse et émerveillée par le style oriental, je reste nostalgique sur les costumes baroques.

Ton objectif, tes rêves ?…

Exploratrice et à la recherche de nouvelles créations, j’espère donner à la mode orientale un sens très large qui dépasserait les frontières afin d’immortaliser la beauté des femmes maghrébines dans leur costumes, mon rêve est de ressusciter l’époque aux ères de notre temps car j’appartiens à cet Orient…

J’adore les Belle choses,mais avec simplicité et classe,
étant passionnée de tous, mais plus pour l’art et la peinture.

Coté cuisine tu es plutôt ?…

J’aime la bonne cuisine gastronomique comme Je peux aimer le kebab !

Avis girlsworkeuses : cela fait plus d’un an que je suis Nadia sur facebook, dans ses créations et l’on ressent la force et la délicatesse dans les robes, une tendance baroque et actuelle.

De la dentelle, des matière nobles, de l’audace, de l’amour et de l’orient… what else ?

En constante évolution artistique avec son équipe de choc et surtout de Chic je vous donne tous les liens qui rassasieront votre appétit artistique.

received_1708704032576137

received_1708704419242765

« Une robe devrait être comme un barbelé : servir son but sans obstruer la vue. » Sophia Loren

Je vous invite à visiter instagram : https://www.instagram.com/nadia.bouhaoual/

Son profil Facebook : Nadia-Bouhaoual

Sa MUA : Erika De Caunes

37920974_1727060017407205_2585908497916887040_n.jpg

Pour être irremplaçable,il faut être différente.📷Lacki Singh
Hair/Designer Antoine BYss-Art
Make Up Artiste Erika De Caunes
Modèle/Milan/International Valentina Rossi
Styliste Sarah Bouhaoual
Retouche Beauté Chez Erika
– avec Lacki Singh,Valentina Rossi, Antoine BYss-Art et Erika De Caunes.

37931434_1726886884091185_8466121027137568768_o.jpg

Hard Workeuse

Sandra une femme spontanée, ambitieuse et qui, construit, étape par étape sa propre vie… une rencontre bouleversante, drôle une façon de prendre tout ce qui arrive avec philosophie !

« Ce que je considérais avant comme des échecs, aujourd’hui sont « leçons apprises »)

36003147_199116804130640_2054767957053014016_o

Portrait :

Hostilité : Nom, Prénom…

Alors moi c’est Sandra, 41 ans, maman solo de 4 garçons entre 3 et 20 ans ! BIM quatre garçons d’après moi tu es une maman qui déchire !

Peux tu me retracer ton parcours scolaire et pro en quelques lignes ?

Un parcours scolaire Classique toujours axé sur la communication par tous les moyens !

Il était une fois….un CAP Employée des Services Administratifs et Commerciaux, un BEP Communication Administrative et Secrétariat le BAC Action et Communication Commerciales et hop une 1ère année DEUG Langues Etrangères Appliquées.

Les vingt et une dernières années de ma vie à occuper des emplois dits « alimentaires » certains diront rien de très glorieux … [mais ne nous le cachons pas, nous le faisons toutes Be women oblige]

C’est vrai qu’entre équipière chez MC Do et Ouvrière maroquinière chez VUITTON en passant par Employée de boutique d’une aire d’autoroute de la Côte d’Azur et Secrétaire comptable dans un centre auto.. certains ne verront aucun rapport (moi si : la sellerie…bref je m’égare)

LA RÊVE- Élévation !

Depuis le 14 avril dernier LE D-DAY ? :

« Je deviens présentatrice ambassadrice Younique*! YES YOU CAN !

Pourquoi un « ! » après Présentatrice Younique ??? »

« Parce que j’ai toujours été plus ou moins un garçon manqué, le maquillage pour moi, il y a peu se résumait à un trait noir sous les yeux, un fard à paupières et du mascara…et pas tous les jours, hein…juste pour les grandes occasions, qui, on va pas se mentir, n’étaient pas nombreuses !!! Alors je suis pas tombée dans le maquillage par hasard non plus, une maladie orpheline qui occasionne des tâches sur mon visage m’a largement aidée ! »

Tes ambitions/objectifs ?

Être heureuse, dans le perso comme dans le pro, ça peut sembler « évident », mais ça ne l’est pas tant que ça en fait !

« par être heureuse, je veux dire, m’affranchir des « qu’en dira-t-on » et autres concepts négatifs empêchant une majorité d’entre nous de VIVRE leurs vies et ne plus la SUBIR… Je veux arrêter les boulots alimentaires et bosser dans un domaine qui me plaît et être mon boss, je veux arrêter d’acheter de la m**** dans les supermarchés et me fournir chez producteurs locaux (et pourquoi pas acheter ma maison en campagne et cultiver moi-même mes légumes !), bref, vous l’aurez compris « 

« RÉBELLION ! = bye bye soumission, hello action ! »

Bref, plein d’autres objectifs mais je suis restreinte niveau longueur de texte ! (moi : oui comprends.. en fait les gens ne liront qu’une page tu sais … 🙂 )

Tu me parles de tes passions ?

Elles sont si nombreuses que je vais tâcher de me limiter à trois :

  • La création art/déco/brico (dessin, fabrication de bijoux, rénovation de meubles anciens, fabrication de meubles en cartons…)
  • La lecture (développement personnel en particulier)
  • Les relations humaines…si, si, c’est une passion ! (rencontrer des personnes nouvelles, échanger, découvrir d’autres modes de vie, donner, recevoir…

Tes échecs, Tes réussites

Ce que je considérais avant comme des échecs (et que j’appelle aujourd’hui « leçons apprises ») sont nombreux également donc je vais essayer de les rassembler en une phrase :

  • Ne jamais être allée au bout de mes projets professionnels et personnels parce que j’ai beaucoup trop prêté attention aux avis extérieurs et que je n’avais pas assez confiance en moi pour les concrétiser .

Mes réussites ?

Je ne me suis encore jamais réellement penchée sur le sujet donc ça va être un scoop en direct presque live :

Même si ça fait cliché, je dirais en priorité : mes enfants ! d’une part parce que leur donner la vie, ça n’a pas été une mince affaire et d’autre part parce que je réalise aujourd’hui que c’est eux qui me font avancer… je veux dire, est-ce que je me serais autant battue, aurais-je pris autant de risques, aurais-je autant de projets, me serais-je autant remise en question et aurais-je compris la nécessité d’évoluer spirituellement si je n’avais pas été une maman ??? Franchement, la réponse est non à toutes ces questions… je me serais contenté d’une vie sans vagues, sans réels perspectives motivantes etc.

Les décisions qui ont changé ta vie

  • Bannir le mot « fatalité » de mon vocabulaire et de mes pensées !
  • Accepter la responsabilité de ce qu’à été et de ce qu’est ma vie !
  • Ne plus vouloir me contenter d’une vie moyenne !
  • Changer ma façon de faire et de voir les choses pour que ma vie change !

Je continue où vous avez compris l’idée ?!?

Tes faiblesses

Aucune ! [rires] Je dirais que ma principale faiblesse est l’utopie, trop croire en l’être humain…et pourtant ça ressemble aussi à ma plus grande force !

Ce qui pour toi caractérise le mieux la femme de 2018 ?

Sans aucun doute l’INDÉPENDANCE ! Que cette indépendance soit financière ou sentimentale, je pense que la femme de 2018 (en France, du moins) sait montrer qu’elle peut s’assumer et assumer sa famille, elle est forte, elle est ambitieuse et surtout, elle est CAPABLE de faire de grandes choses !

Le sujet d’actualité qui t’a le plus marqué au niveau vie sociale, condition des femmes cette année ?

Il y a beaucoup de sujets qui m’ont interpellés, choqués, ravis, attristés… n’en choisir qu’un seul est difficile… Penser que dans le monde la femme n’a pas les mêmes droits selon les pays, qu’elle ne peut pas forcément disposer de son corps et de ses idées…c’est affligeant. A un endroit du globe idolâtrée et à un autre endroit rabaissée au niveau le plus bas…

Le look parfait pour toi pour ne rien faire et pour aller travailler

Aucun en particulier !!! [rires] Je veux dire par là que je peux rester à ne rien faire tout en étant maquillée et habillée class avec des chaussures à talons etc. et aller bosser pas maquillée en jean baskets ! Pour moi l’important c’est de me sentir bien donc mes tenues sont ajustées avec mon humeur… rébellion, quand tu nous tient !!!

Instant pub !

J’adore mon activité de Présentatrice chez Younique ! Je ne connaissais pas grand-chose au maquillage et je découvre le plaisir de me maquiller… J’ai retrouvé plus de confiance en moi sans pour autant ressembler à un pot de peinture ! Je suis fière de représenter cette marque de produits cosmétiques de qualité avec de vraies valeurs (qui ne sont pas seulement publicitaires !) et qui est engagée dans la lutte contre les abus sexuels envers les femmes victimes d’abus sexuels dans leur enfance ou au cours de leur adolescence en les accueillant dans leur refuge et en leur apportant un peu d’espoir (The Younique Foundation).

Je serais ravie de vous accueillir dans mon équipe ou bien de vous conseiller en matière de maquillage afin de vous aider à retrouver confiance en vous !

Une expression qui te représente ou définie le mieux ce que tu vis ?

 » L’avenir appartient à ceux qui rêvent trop? » sous réserve que ce soit une expression ?

Si tu devais dîner avec un héro de dessin animé ?

SHREK ! Grognon et Solitaire, Terrifiant et attachant, à la fois d’apparence résignée mais ouvert…

The End

Un portrait engagé et motivant, une personne touchante ! Merci Sandra !

TOUS LES LIENS :

Découvrir les produits (non testés sur les animaux rappelons le ! ) YOUNIQUE

La page facebook : Younique by Sandra Caniquit