En passant..., fashion, Hardworkeuse

Anaïs Lemercier : la féminité sous toutes ces formes

Une femme Touchante et Ambitieuse, à seulement 23 ans Anaïs a su se former une personnalité et faire de ses complexes un joli combat, une rencontre en toute simplicité.

Anaïs Lemercier par
Floriane Billaud Photographe

Peux tu me raconter ton histoire ?

Je suis employée commerciale au sud de Nantes, et le regard des autres j’y suis confronté tous les jours, avec les humeurs des clients mais toujours avec le sourire.

C’est suite au décès de notre maman que j’ai perdu confiance en moi, je ne prenais plus soin de mon apparence mais dans cette douleur est né un déclic…

En 2016 je me lance un défi : celui de participer à Miss Curvy, concours visant à mettre en valeur les femmes rondes à travers les défilés, shooting, l’élection d’une Miss et Ambassadrice de la féminité avec des formes, à l’issus duquel je ne finirais pas sur le podium, mais me fera prendre de l’assurance, une expérience Formidable !

Commence alors une aventure humaine, Je deviens membre du bureau de l’association Miss Curvy afin d’accompagner les filles à assumer pleinement leur féminité et la conviction qu’elles sont belles !

C’est de cette façon que j’ai appris m’aimer, en participant à des défilés de lingerie, shooting, photos, et autres projets avec une amie à moi.

 En 2017 j’ai activement participé en co-organisant l’évènement au côté de la Présidente de l’association, entre la billetterie et l’aide des femmes dans les loges ainsi que les rassurer.

Puis en 2018 Je décide de me représenter de nouveau à ce concours en terminant sur le podium en tant que Première Dauphine Miss Curvy Pays de la Loire avec un véritable message et de beaux projets.

« Aujourd’hui j’assume qui je suis, confiante, épanouie et si je l’ai fait les autres peuvent le faire également »

Cette année je reprend le flambeau à Nantes et créent la relève de Miss Curvy avec une autre appellation qui reste à définir, et devient la nouvelle organisatrice de ce prestigieux évènement, qui concentre des phases de coaching, maquillage, coiffure… Plein de surprises en perspective.

En ce qui concerne l’évolution des mentalités, penses-tu qu’il y a un véritable changement ?

Maintenant dans les boutiques on peut trouver des tailles 46, chose qui était presque impossible il y a encore quelques années, la vente à domiciles  s’est développée dans le vêtement grande taille, actuel et chic et aussi des créateurs se sont spécialisés dans ce domaine.

Agenda : Le 5 mai les castings !

Un grand défilé aura lieu à Nantes avec un partenaire qui habillera pour l’occasion les candidates, les recrutements ont lieu en live sur la page facebook, Insta, street, et en toute spontanéité ! Un conseil : Lancez vous !

Critère : Age 18 ans minimum, taille 42 minimum

Tes projets ?

Ouvrir un magasin grandes tailles Hommes et femmes, motiver les personnes à prendre soin d’eux accepter qui ils sont.

Quel message tu as envie de faire passer aux femmes qui éprouvent des difficultés à s’aimer avec leurs formes ?

« Plus on se cache, plus les critiques fusent alors se mettre en valeur et avoir confiance en soi est la meilleure réponse, avoir des formes ou autres complexes, nous sommes toutes belles »

Page Facebook AnaÏs 1er dauphine Miss Curvy 2018

Instagram : Anaïs 1er Dauphine Miss Curvy

Propos recueillis par www.girlsworkeuses.com

Photos du slide : Olivier Pipala, Floriane Billaud photographe, Camille Photographie et Actuel Studio.

En passant..., life style

Belle année 2019

Une année de combat encore, et il y en a tant…

Se battre contre les inégalités hommes – femmes, pour la parité dans le travail, les salaires…

Une mixité culturelle, sociale, religieuse, des histoires qui nous unissent, nos couleurs porteuses du drapeau contre les discriminations.

Être une personne à part entière et non plus un genre, chacun, chacune d’entre nous est porte parole de la liberté d’être qui l’on souhaite, qui on est et non ce que les autres veulent que l’on soit.

Contre les violences faites aux femmes, aux enfants, leurs protections, leurs reconstructions.

Une année de solidarité envers ceux qui n’ont pas la chance d’être à l’abri l’hiver mais aussi l’été, les populations fragilisées par des traversées, fuyant leur pays, ne méritent pas d’être délaissées.

De la bienveillance envers nos amis les animaux, de la compassion et du respect, contre les actes de barbarie.

Que l’on soit gilet jaune, gilet par balle, gilet de sauvetage, gilet H&M ou Gilles et John (fallait que je la fasse) nous sommes humains avant tout et notre planète a besoin de cette union afin de réchauffer les cœurs et non son climat… Qui est, lui aussi, un vaste combat

2019 encore des combats…

Bisous de Moi

Girlsworkeuses [44]